musee2

Connaître le passé, comprendre le présent, pour imaginer l'avenir - Conservation d'objets mémoriels depuis 1942

3 novembre 1937 : Howard AIKEN écrit à James BRYCE... cela donnera naissance au Mark I






Le Mark I, conservé à l'université de Harvard, Cambridge, Massachusetts - Photo Topory
Le Mark I, conservé à l'université de Harvard, Cambridge, Massachusetts - Photo Topory
Le 3 novembre 1937, Howard H. AIKEN de l'université de Harvard, envoie un courrier à James W. BRYCE qui travaillait chez IBM. Il suggère l'utilisation de machines automatiques de calcul pour la résolution de problèmes de physique. Ces discussions aboutirent plus tard à la naissance du calculateur Harvard Mark I, livré en 1944. Ce calculateur faisait 15 mètres de long, plus de 2 mètres de haut, et pesait environ 5 tonnes !
Il proposait des modules électromécaniques de calcul (multiplication et division), trois lecteurs/perforateurs de ruban, 72 registres d'accumulation et 60 registres pour stocker des constantes. Il était piloté par un lecteur de cartes perforées où était inséré les programmes de calcul.

En collaboration avec


Nouveau commentaire :
Twitter