musee2

Connaître le passé, comprendre le présent, pour imaginer l'avenir - Conservation d'objets mémoriels depuis 1942

Collection permanente : le fil du temps




Depuis près d'un siècle, les innovations se sont enchainées et l'informatique est devenue un outil quotidien indispensable à notre vie personnelle et professionnelle. Que nous soyons étudiant, professionnel, père ou mère de famille, retraité... Internet et les ordinateurs ont conquis notre vie quotidienne. Mais savez-vous réellement d'où ils viennent ?



Collection permanente : le fil du temps
Ouvert en avril 2008, le musée de l’informatique situé au sommet de la Grande Arche, à Paris La Défense est actuellement fermé. Il réouvrira sous forme de "cités numériques" dans plusieurs villes de France.
« Connaître le passé, comprendre le présent, pour imaginer l’avenir » est sa devise. L'exposition permanente permet au visiteur, de 7 à 77 ans, de découvrir les étapes clefs qui nous ont permis de passer du tube à vide inventé en 1908 à l’informatique multimédia personnelle et mobile qui sera notre quotidien des prochaines années.

Collection permanente : le fil du temps
Il y a encore quelques dizaines d'années, un ordinateur occupait bien souvent une pièce entière. Ce n'est qu'au début des années 80 que la micro-informatique a été rendue accessible à tous...

La collection permanente vous proposera de suivre le “fil du temps”, un grand meuble de couleur orange, ponctué de nombreuses présentations multimédia, vous présentera et fera revivre pour vous les grandes étapes de l’histoire de l’informatique, de 1890 à nos jours. Plusieurs mises en scène reconstituent fidèlement l’ambiance d’une salle informatique des années 60 ou encore celle de la chambre d’un passionné des années 80. Des consoles d’arcade vous permettront de redécouvrir les prémices des jeux vidéo.

Plus de deux cents pièces sont présentées. Vous découvrirez par exemple le tout premier micro-ordinateur au monde, un super-calculateur de plusieurs tonnes, le premier PC portable, la première souris... et bien d’autres surprises encore.


Nouveau commentaire :
Twitter