musee2

Connaître le passé, comprendre le présent, pour imaginer l'avenir - Conservation d'objets mémoriels depuis 1942

Le musée de l'informatique à la Cité Numérique de Sophia-Antipolis




Le musée de l'informatique de Sophia-Antipolis est un espace associatif, sans but lucratif, dédié à la transmission du patrimoine de l'histoire des technologies (informatique, communication, jeux vidéo, etc).
Ouvert à partir de l'été 2011, il présentera dans un premier temps expositions permanentes et temporaires dans les locaux mis à disposition par l'IEID (Institut Européen de l'Intelligence Digitale).
Par la suite, la cité numérique de Sophia-Antipolis cherchera des locaux plus importants afin d'élargir la gamme des matériels et expositions présentés.
Le musée de l'informatique est un projet initié et soutenu par l'association Telecom Valley, en collaboration avec le musée de l'informatique.




Collections et expositions présentées

Le musée de l'informatique à la Cité Numérique de Sophia-Antipolis

A partir de l'été 2011, vous pourrez découvrir à la cité numérique de Sophia-Antipolis :

  • Une exposition permanente intitulée "le fil du temps"
150 m2 d’exposition environ, 70 pièces majeures présentées
- Le calcul avant l’électronique
- La mécanographie
- Les premiers calculateurs (1940-1950)
- L’informatique d’entreprise (1960-1970)
- La micro-informatique (1980-…)
- La convergence (mobilité, télécommunications…)
- Le futur

Un dispositif scénographique modulaire, multimédia et interactif
Des vitrines pour présenter et protéger les objets
Des écrans pour raconter l’histoire au travers de présentations multimédia, d’images et de films d’archive
Un audioguide sur iPhone



Le musée de l'informatique à la Cité Numérique de Sophia-Antipolis
  • Un corner dédié aux jeux vidéo
En 1962, un groupe d’universitaires du MIT, mené par Steve Russell, conçoit le premier jeu sur ordinateur appelé Spacewar. Un étudiant, Nolan Bushnell, est le premier à croire au potentiel de cet appareil et il réalise en 1971 une borne d’arcade, appelée Computer Space. Les jeux vidéo sont véritablement nés à cette époque puisqu’en 1972 apparaît le premier jeu vidéo commercial Pong ainsi que la première console de jeu vidéo au monde, l’Odyssey de Ralph Baer.
Le corner du jeu vidéo retrace cette formidable épopée en exposant des machines qui ont peut-être bercé votre enfance mais qui ont surtout marqué l’histoire commune de millions de joueurs. Le corner jeux vidéo s’inscrit donc complètement dans cette dynamique et propose à tous de redécouvrir quarante ans de jeux vidéo, de machines, de jeux mais aussi de héros et de légendes.
Concrètement, le corner jeux vidéo proposera plusieurs bornes d’arcade jouables, chargées avec les principaux jeux des années 80 : Space Invaders, Football, Tennis… jouables seul ou à deux. Un petite vitrine présentera quelques consoles anciennes non jouables et un diaporama racontera l’historique de cette épopée.

Le musée de l'informatique à la Cité Numérique de Sophia-Antipolis
  • Une exposition temporaire sur l'histoire de la naissance d'Internet, "Internet de la guerre froide à nos jours, histoire du réseau qui a changé le monde"
Vous utilisez certainement Internet pour envoyer des emails, vous connecter à des sites web, échanger des photos, partager des idées... Peut-être pensez-vous ne plus pouvoir vivre sans ! Pourtant Internet n’a pas toujours existé. C’est même une invention récente à l’échelle de l’Histoire et de l’histoire informatique.
15 panneaux retracent l’histoire de la naissance d’Internet, de 1957 à nos jours. Ils mettent en avant les techniques, mais surtout les Hommes qui ont participé à cette invention. Parmi eux, Louis Pouzin, parrain de l’exposition, l’ingénieur français à l’origine du réseau Cyclades, qui fait partie des « pères fondateurs » du réseau Internet
Une exposition mobile, très appréciée des enseignants et des professionnels qui y trouvent un support de réflexion et d’apprentissage de l’histoire des techniques actuelles.

Le musée de l'informatique à la Cité Numérique de Sophia-Antipolis
  • Une exposition exceptionnelle "Retour sur 2001, l'odyssée de l'espace"
Cette exposition est réalisée spécialement pour la cité numérique de Sophia-Antipolis.
En 1968 Stanley Kubrick signe un film souvent mal compris à l’époque, 2001 l’odyssée de l’espace. Plus de quarante ans après, une lecture spécifique de ce film culte révèle les anticipations que le réalisateur avait osées et qui deviennent peu à peu réalité.
On connaît HAL, le fameux ordinateur qui sert de cerveau de contrôle au vaisseau spatial du film et dont il est finalement le héro. Un ordinateur qui parle, reconnaît la parole, accède aux données, et « pense » ou en tous cas est programmé pour le faire croire.
Mais « 2001 » c’est aussi la télétransmission de voix et d’images au travers d’un visiophone spatial, le paiement par carte de crédit, une imprimante en temps réel… et de nombreux gadgets que cette exposition vous fera découvrir.
Les grands moments du film seront mis en perspective avec les technologies d’aujourd’hui.

Soutenir financièrement la création du musée de l'informatique à la cité numérique de Sophia-Antipolis

La cité numérique de Sophia-Antipolis verra le jour chez Campus-ID
La cité numérique de Sophia-Antipolis verra le jour chez Campus-ID

Pour financer son installation et son développement, la cité numérique de Sophia-Antipolis s'appuie sur les entreprises et les entrepreneurs qui souhaitent participer à cette aventure de la transmission du patrimoine scientifique et technique de l'histoire de l'informatique et des télécommunications.

Vous êtes chef d'entreprise, entrepreneur, ou tout simplement passionné par notre histoire, vous pouvez nous aider !
Nous avons mis en place des formules de mécénat qui permette à tous ceux qui souhaitent soutenir la cité numérique de Sophia-Antipolis de participer. Cette participation, réalisée au travers de deux fonds de dotation : Le FondID (Fonds de dotation de l'Institut Européen d'Intelligence Digitale) et le FonDoTIC (Fonds de dotation du musée de l'informatique).
Si vous souhaitez recevoir notre dossier de mécénat, remplissez le formulaire en cliquant ici.

Peut-être disposez-vous également dans votre entreprise, dans votre cave... de machines "préhistoriques". Pourquoi ne pas leur donner une seconde vie, et les montrer en exemple aux plus jeunes générations ? C'est ce que nous vous proposons en récupérant et en mettant en lumière ces ordinateurs qui ont fait les débuts de l'informatique. Vous nous raconterez l'histoire de cette machine et elle rejoindra l'une de nos expositions. Bien sur, comme donateur du musée, vous bénéficierez de nombreux avantages... Pour nous proposer une machine, des documents anciens, des archives, remplissez le formulaire en cliquant ici. Et si vous hésitez sur l'intérêt historique de votre relique, n'hésitez plus, proposez-là nous et nous vous répondrons rapidement. Sachez que plus c'est ancien, et lourd, plus nos équipes de bénévoles en charge de la restauration des pièces sont heureuses !

Pour toute autre question, vous pouvez nous contacter par email à sophia@museeinformatique.fr

Informations pratiques


La cité numérique sera installée dans les locaux mis à disposition par Campus-ID. Les jours et heures d'ouverture seront communiqués dès que la cité numérique sera ouverte au public.

25 Allée Pierre Ziller
F-06560 Valbonne-Sophia Antipolis

Accès en voiture :
Suivre Sophia Antipolis accès n°7 puis direction Garbejaire
Accès en bus :
Ligne envibus 1,9,10,11,20,26
Arrêt gare routière Valbonne-Sophia Antipolis
Ligne Sophia Express 230
Arrêt Sophia Antipolis "Les Cardoulines"


Agrandir le plan

La presse en parle...


- Sur Numereeks.com : le musée de l'informatique ouvrira à Sophia-Antipolis sa première cité numérique
- Sur PodcastJournal.net : le musée de l'informatique ouvrira à Sophia-Antipolis cet été
- Sur Investincotedazur.com : Un musée de l'informatique ouvert dès juin prochain
- Dans Nice Matin : L'informatique aura son musée dans sa capitale
- Dans Tribune Bulletin : La cité numérique débarque à Sophia

Les partenaires du projet

Le musée de l'informatique à la Cité Numérique de Sophia-Antipolis

Institut Européen de l'Intelligence Digitale

"Accueillir le musée de l'informatique dans les locaux sophipolitain de l'IEID-CampusID était une évidence pour notre établissement, lieu où l'enseignement et la recherche en matière de TIC apporte à nos étudiants un esprit d’innovation et d’entreprise, comme ceux qui ont écrit l'histoire de l'informatique, de la téléphonie et des jeux vidéo", Alexandre KROUTINSKY, Président

Le musée de l'informatique à la Cité Numérique de Sophia-Antipolis
Telecom Valley

Telecom Valley est une communauté innovante qui dynamise les Technologies de l'information, dans le domaine de la Santé, des EcoTIC, du Tourisme...
Association à but non lucratif des principaux acteurs IT de la cité numérique de Sophia Antipolis et ses environs, elle constitue un réseau de grands groupes, de PME, d'organismes de recherche et de formation, de facilitateurs, de partenaires institutionnels et d'organismes de normalisation.
Fonctionnant en projets, pilotés par des bénévoles et regroupés en Commissions et Thématiques (EcoTIC, m-Tourisme, Santé, Innovation, Open Source, Emploi,...), l'association Telecom Valley stimule l'innovation technologique sur le territoire et accélère l'adoption des pratiques et usages des technologies de l'information.
Sa vision : devenir la communauté de référence euro-méditerranéenne de l'Internet, de la mobilité et des usages.



1.Posté par k.g.g le 05/09/2011 21:27 (depuis mobile)
Bonjour.
Magnifique!
Un jour il faudra bien que j aille voir musee. Ces informaticiens la etaient des gens serieux.
Bravo!

2.Posté par Verbregue le 02/06/2013 11:20 (depuis mobile)
J'espère que le musée va vite ouvrir ses portes car j'aimerai faire la surprise à mon homme passion des technologies, informatique et jeux vidéos de l'emmener début août pour son anniv...

3.Posté par Visiteur le 29/09/2014 15:18
Bonjour, il y a t-il de nouvelles infos concernant la cité numérique de sophia antipolis qui est censé être ouvert depuis bien longtemps , ou le projet est-il mort?

4.Posté par Philippe NIEUWBOURG le 29/09/2014 15:21
Le projet est mort-né en effet, comme plusieurs autres projets du même type dans la région...

Nouveau commentaire :
Twitter