Combien coûte la gestion locative ?

coût gestion locative

Mettre un logement en location est une excellente façon de rentabiliser son investissement. Dans le cas d’un investissement locatif, le loyer devra être supérieur à l’échéance de crédit pour ne pas être en perte. En plus des autres opérations administratives à effectuer, vous pouvez rapidement être submergé. Pour vous faciliter la tâche, il est recommandé de faire appel à une agence immobilière administrer la gestion locative de votre bien, mais cela a un prix.

La gestion locative, combien coûte-t-elle ?

En effet, confier la gestion de son bien immobilier à un professionnel n’est pas sans coût. Ce dernier a la liberté de fixer ses tarifs. Mais, en général, une gestion locative coûte en moyenne entre 5 et 10 % hors taxes du loyer encaissé. L’agence immobilière fixe donc le prix dans cette marge en fonction de son positionnement tarifaire et des prestations sélectionnées.

Le type de bien mis en gérance peut aussi impacter les tarifs perçus par l’agence immobilière. De plus, des services supplémentaires peuvent s’ajouter et ainsi faire monter les frais de gestion locative. La garantie de loyers impayés est l’un de ces frais supplémentaires que proposent les agences immobilières.

Par ailleurs, la base sur laquelle est appliquée le taux honoraire varie d’une agence immobilière à une autre. Pour certains, la base sur laquelle appliquée le taux honoraire est le loyer réellement encaissé. Pour d’autres, le taux honoraire est plutôt appliqué sur le loyer nu régularisé ou non.

A lire :   Comment estimer sa maison soi-même?

Le coût de gestion locative, comment sont-ils fixés par les agences ?

Outre les frais de gestion, les agences immobilières incluent également les frais de changement de locataire. C’est une opération qui s’effectue en moyenne tous les trois ans. Ensuite, si le bailleur y a souscrit, elles peuvent ajouter certaines options à la commission. Il peut s’agir d’une garantie pour loyer impayé, qui s’élève à environ 2,5 % du montant du loyer.

Bien évidemment, les frais de la gestion locative sont à la charge du propriétaire. Cependant, ces coûts ne doivent pas être confondus avec les coûts qui peuvent être encourus au début du bail. En effet, outre la commission perçue pour mettre le bailleur et le locataire en contact, qui est à la charge du bailleur, d’autres frais sont à la charge des deux parties. Il s’agit notamment de :

  • Frais de visite du bien ;
  • Frais de constitution de dossier locataire ;
  • Frais de rédaction d’un contrat de bail.

On distingue aussi les frais de fourniture d’un état des halls.

Gestion locative saisonnière et par huissier de justice, quels sont les coûts ?

On distingue différents types de gestion locative, à savoir : la gestion locative saisonnière et la gestion locative par un huissier de justice.

Le coût d’une gestion locative saisonnière

La gestion locative saisonnière coûte plus cher, car le service est plus développé. Le bailleur fait alors appel à un service de conciergerie capable d’accueillir les nouveaux locataires à la semaine, de s’occuper des réservations et également de gérer les services de nettoyage et même de blanchisserie. Il faut donc consacrer en moyenne 20 % du loyer à cette gestion.

A lire :   Comment faire baisser les frais de notaire ?

Le coût d’une gestion locative par un huissier de justice

Les agences immobilières ne sont pas les seules habilitées à gérer des biens immobiliers. Les huissiers de justice peuvent également :

  • Trouver des locataires ;
  • Fixer les prix des loyers ;
  • Rédiger des contrats de bail ;
  • Facturer et percevoir les loyers ;
  • Effectuer l’inventaire ;
  • Gérer les factures impayées.

Les coûts dépendent de la zone géographique et les tarifs sont limités par zone. De plus, le prix ne peut excéder 12 € par m² dans les zones très exiguës, 10 € par m² dans les zones exiguës et 8 € par m² dans les autres zones.

Malgré le coût élevé de la gestion locative, il y a certains avantages à confier le contrôle à un professionnel de l’immobilier. En plus de la gestion des tâches administratives, il peut vous faire économiser les frais de notaires qui sont parfois élevés. De plus, le bailleur n’a pas besoin de se déplacer pour faire visiter le bien. Il n’a pas à consulter le texte légal pour rédiger le contrat de bail.

Une bonne agence immobilière du côté de Nyon

Si vous avez un projet immobilier du côté de Nyon, il est indispensable d’être correctement accompagné dans vos démarches. Cela vous permettra de facilement trouver le bien que vous voulez, que ce soit pour de la location ou de l’achat. Un projet de vente à Nyon sera également plus facile à réaliser si vous êtes accompagné par une bonne agence immobilière, comme celle que vous pouvez retrouver en lien.

Cette agence vous offre un service professionnel et personnalisé pour vous aider dans tout projet immobilier. Les experts de l’agence à Nyon ont des connaissances approfondies du marché immobilier local et sont en mesure de vous fournir des conseils avisés. En outre, elles disposent d’un large réseau de contacts professionnels et privés, ce qui vous permettra de bénéficier d’un large choix de biens immobiliers.

A lire :   Comment obtenir une attestation de refus de prêt immobilier ?

Vous serez accompagné tout au long de votre projet. Que ce soit pour la recherche de bien, la période de négociations, ou encore pour la rédaction des documents administratifs. Et vous pouvez avoir l’assurance que les agents de l’agence de ce site seront toujours à votre disposition pour répondre à vos questions et vous accompagner de la meilleure des manières possibles. 

Laisser un commentaire