Comment le Web a évolué de sa conception à aujourd’hui

évolution du web

Introduction à l’histoire d’internet

L’origine d’internet remonte à la fin des années 50 où le concept même a été brossé par des scientifiques. Plusieurs phases se sont succédées pour aboutir au World Wide Web tel que nous le connaissons aujourd’hui. C’est le DoD (department of defense américain) qui dans les années 60 a mis sur pied le premier réseau connecté appelé ARPANET. Quelques années plus tard, en 1971, le premier email est envoyé. Le protocole de communication est défini (TCP/IP) à la suite et le Web2.0 voit le jour en 1979 avec la création du premier forum appelé Usenet. En 1990 la disparition progressive de la version militaire du web (ARPANET) laisse la place au World Wide Web créé par Tim Berners-Lee, scientifique britannique qui est chercheur au CERN à ce moment là.

Le web a d’abord été créé pour permettre aux chercheurs du CERN de partager des informations entre eux. Cependant, il est vite devenu clair qu’il avait le potentiel de révolutionner la façon dont les gens partagent des informations.

Avant l’avènement du Web, seules les grandes entreprises et les institutions disposaient des ressources nécessaires pour communiquer avec un public mondial. Le Web a démocratisé la communication, permettant à toute personne disposant d’une connexion Internet de partager ses idées et ses opinions avec le monde.

Avec la sortie de Netscape Navigator en 1994, le Web s’est généralisé et des millions de personnes ont commencé à l’utiliser pour accéder à l’information et communiquer entre eux. En 1995, Amazon.com est devenu le premier site Web commercial et a inauguré une nouvelle ère de commerce électronique. En 1997, la première conférence World Wide Web s’est tenue à Paris et a abouti à la formation du World Wide Web Consortium (W3C) pour développer des normes pour les développeurs Web.

A lire :   Comment se protéger des virus informatiques ?

Le Web a également eu un impact profond sur le commerce. Les achats en ligne ont permis aux consommateurs d’acheter des produits du monde entier sans avoir à quitter leur domicile. L’explosion du commerce mondial peut être attribué en grande partie à la démocratisation du web après des entreprises.

Retrouver ici notre article qui vous apprend comment faire un site internet gratuitement

Comment le web a changé au fil du temps

Le web1.0: des pages statiques

Au début du Web, il n’y avait pas de navigateurs graphiques et les utilisateurs devaient saisir des commandes pour naviguer sur les sites Web. En 1993, Mosaic, le premier navigateur graphique au monde, est sorti et a commencé à populariser le Web auprès des néophytes. Il n’était plus nécessaire de disposer de compétences techniques pour utiliser internet.

Jusqu’à la fin des années 90, le monde a bénéficié de la premier version d’internet appelée web1.0 Cette première mouture permettait d’afficher du contenu sans autoriser d’interaction avec les visiteurs. Exit forums et autres réseaux sociaux.

Il s’agit du web des entreprises qui s’adressent aux particuliers

Le web2.0: le partage social

Le développement des réseaux sociaux concrétise le passage du web 1.0 au web2.0 Le contenu est produit par le visiteur. Ce dernier peut se matérialisé dans la forme d’un texte, d’une photo, d’un son ou même d’une vidéo. Les sites emblématiques de ce web 2.0 sont sans aucun doute Facebook, YouTube ou encore wikipedia.

Les années 2000 sont l’âge d’or du blogging, forme d’expression sur internet ou le particuliers s’adresse au particuliers sous la forme d’articles, d’avis ou encore de vidéo via les plateformes de streaming bien connues.

Le web 3.0: la révolution numérique en cours

Alors que le web 1.0 et le web 2.0 sont centralisés dans le sens où les données sont rassemblées sur un ensemble de serveurs, le web3.0 est décentralisé et son fonctionnement est basé sur la blockchain. La promesse d’un web décentralisé est énorme et les applications innombrables.

Retrouver notre top 8 des entreprises web3

La décentralisation permet par nature un fonctionnement démocratique, à l’abris de la censure et l’avénement des cryptomonnaies, et en particulier le Bitcoin en témoigne.

A lire :   Comment fonctionne le Web : tout savoir

Aujourd’hui, les efforts en développement des grandes entreprises du web 2.0 sont concentrés sur le web 3.0 Facebook vient par exemple de changer son nom pour meta, en référence au metavers.

Les cryptomonnaies et les NFT (non fungible token) sont une composantes déterminante du web3 et de la blockchain. Leur adoption en est encore à ses balbutiements.

Comment gagner de l’argent grâce au jeux NFT?

Les effets du web sur la société

Lorsque Tim Berners-Lee a proposé pour la première fois le World Wide Web en 1989, personne n’aurait pu deviner l’effet profond que cela aurait sur la société. Le Web a non seulement révolutionné la façon dont nous communiquons et partageons l’information accélérant de facto le commerce, mais il a également changé notre façon de penser et d’apprendre.

L’un des changements les plus importants apportés par le Web est la façon dont nous consommons l’information. D’un simple clic de souris, nous pouvons désormais accéder presque instantanément à des informations du monde entier. Cela nous a rendus plus informés et éclairés en tant que société. Nous sommes désormais en mesure de débattre de problèmes avec des personnes de tous les coins du monde et d’acquérir des perspectives différentes sur des sujets importants.

Le Web a également eu un impact profond sur les entreprises. Il a permis aux entreprises d’atteindre de nouveaux marchés et clients dans le monde entier à une fraction du coût des méthodes de marketing traditionnelles. De plus, cela a permis aux entreprises d’interagir plus facilement avec leurs clients.

Le Web c’est aussi un impact incroyable sur l’éducation. Il a permis aux enseignants d’atteindre de nouveaux élèves et d’améliorer la qualité de l’éducation dans les écoles du monde entier contribuant à rendre le monde meilleur.

L’Internet n’est cependant pas sans défauts. Internet est le vecteur du cybercrime qui est en plein boom. En raison de la facilité avec laquelle on peut se cacher derrière un pseudonyme, les cybercriminels ont trouvé dans le Web un excellent outil pour commettre des méfaits. La criminalité sur le web n’est pas un phénomène nouveau. À une échelle beaucoup plus petite, il existe depuis le début de l’informatique, mais au cours des 5 dernières années, il est devenu plus omniprésent et sophistiqué.

A lire :   Comment s’est-elle développé l’informatique en France ?

L’avenir du web

Nous connaissons bien deux versions d’internet et la troisième est en cours de déploiement. Il y a fort à parier que cette dernière va profondément modifier le monde tel que nous le connaissons et permettra à l’humanité de progresser vers le bon sens.

Les systèmes autonomes propulsés à l’intelligence artificielle ont vu le jour ces dernières années, comme les voitures autonomes et les drones.

Le développement de nouvelles formes de web n’a pas vocation à remplacer les précédentes. Nous le voyons aujourd’hui avec de nouveaux blog qui s’écrivent tous les jours par exemple. Les internets coexistent sans qu’une forme ne prennent le dessus sur une autre, pour l’instant…

Faire évoluer son site grâce à l’a/b testing

Internet a donc connu de multiples évolutions depuis sa première version et, si l’on parle aujourd’hui de plus en plus de Web3, c’est que l’on tend encore vers une évolution majeure. Mais entre-temps on sait que les évolutions vont se faire une à une, comme depuis que le web est web. Ainsi il faut savoir s’adapter à chacune et savoir aussi observer les comportements des internautes face à ce qui fait en matière de vente en ligne, tout comme de loisirs ou de toute autre chose. C’est la meilleure manière de faire en sorte de répondre toujours de la bonne manière à leurs attentes. Aujourd’hui il est par exemple de bon ton de faire évoluer son site grace à l’a/b testing, ce procédé qui permet de se mettre dans la peau de plusieurs personnes, face à un même site web, en particulier une boutique en ligne, pour voir quels sont les impasses, quels sont les points de satisfaction de tous les utilisateurs. Avec l’a/b testing on peut ainsi assez vite comprendre de quelle manière on doit orienter son travail, dans le cadre d’une refonte de site, de manière à l’adapter au web et aux internautes de son temps.

Laisser un commentaire